Les prochains évènements

Concours en Libre


22 Sep 2019
14:30 -
Libre Le Creusot

Concours en Libre


29 Sep 2019
14:30 - 17:00
Challenge 1 Charolles

Concours en Libre


29 Sep 2019
14:30 -
Libre Sornay

Affiliation FFT des clubs : Cliquez ici


Le calendrier des concours et des championnats 2019-2020 est disponible dans le Menu rapide et dans le Menu Compétitions.


 

Résultats des compétitions

Libre par 4
1ers : Noton - Binon - Degrange - Bessot : 4647 pts
2èmes : Bouley - Aublanc - Bernard - Alloin : 4444 pts
3èmes : Morillas - Vignon - Blandin - Martins : 4332 pts
Classement complet

Triplettes D3

1ers : Picot D. - Feniet R. - Sang F. : 115,97%
2èmes : Guillemin B. - Michel P. - Guichardon G. : 114,87%
3èmes : Morin P. - Tatreaux JP. - Chafiotte D. : 112,85%
Classement complet

Séniors Duplicaté
1er : Jean-Pierre Bouley : 128,102%
2ème : Jean-Paul Tatreaux : 126,880%
3èms : Gilbert Flacelière : 124,047%
Classement complet

 


Résultats des concours

Coupe de Bourgogne
1er : Thierry Aublanc : 2342 pts
2ème : Patrice Colas : 2237 pts
3ème : Bernard Bethelier : 2165 pts

Classement complet

Simultané 2018-2019
1er : Alain Bon : 125,213%%
2ème : Jérôme Jacquet : 124,212  %
3ème : Daniel Degrange  123,276 %
Classement complet

St Germain - Duplicaté (05/01/2019)
1er : Jean-Pierre Bouley: 70,20%
2ème : Christian Audran : 65,00%
3ème : Yves Boisson : 62,708%
Classement complet

Analyse d'une donne

Donne n°19 par P. Reynal : Comment perdre un jeu....imperdable !

Cette expression, vous la connaissez tous. Mon ami, Yvan Ketchedji, me narrait il y a quelques jours un cas d’école de ces donnes dont on se demande parfois comment peut-on jouer aussi mal...Ça vous est arrivé peut-être, un coup de fatigue, un trou de mémoire et que sais-je encore. Votre serviteur n’échappe pas à la liste des joueurs qui a un moment ou à un autre ont été à côté de la plaque. Voici une donne où on a l’impression que mal jouer a été fait exprès...

 

NORD
OUEST (Entame)
SUD (Preneur)
EST
 CHIEN
ECART

L’arrivée de 2 piques pour une longueur désormais 6ème et du roi de K met , comme on dit, du « beurre dans les épinards ». La main est très solide à l’atout même si une jouerie atout en défense n’est pas à exclure. Coucher 4 trèfles et cavalier de coeur second eût été probablement mon écart. Dans ce choix, le plan de jeu est assez simple: pousser à fond les piques et ne mettre le petit qu’au 2ème tour à coeur et pas tout de suite à trèfle. L’inconvénient de cette solution est de garder le roi de carreau 3ème alors qu’il est au chien mais quel autre écart ? 4 trèfles et 2 carreaux et donc garder le cavalier de coeur 3 ème ? Bof ! Celui de notre « monsieur catastrophe » a consisté à coucher 4 trèfles, le cavalier de coeur et le valet de carreau. Voyons la suite.

PLI N°1: 5A,21,14,2A
Notre preneur a jugé utile de bloquer à l’atout

PLI N°2: 4P,2P,7P,DP

PLI N°3: 5C,9C,DC,VC
La défense a arrêté atout, peut être dissuadée de continuer avec le 14 du partenaire, ouvre à cœur puis du cavalier de trèfle.

PLI N°4: CT,10T,9T,4A

PLI N°5: 8C,3C,10C,4C
Étonnant car il a bloqué l’entame atout pour jouer pique et là il arrête la couleur longue pour revenir à coeur...

PLI N °6: 4T,7,T,6A,6T

PLI N°7: 9P,3P,10P,8P

PLI N°8: 1C,RC,1A,15A
Coup de théâtre : alors que la défense aurait pu jouer trèfle, elle revient à coeur et que fait notre attaquant ? Il pose le petit surcoupé! On est au 3ème tour de coeur sur une première entame coeur de l’adversaire...et ce n’est pas fini!

PLI N°9:12,18,13,19

PLI N°10: 5P,RP,3A,CP

PLI N°11: 5T,VT,11,Exc

PLI N°12: 1P, RT,7A,16

PLI N°13: 9K,1K,CK,10K

PLI N°14: 6K,8A,DK,RK
C’est ce que l’on appelle « boire le calice jusqu’à la lie ». Résumons après s’être fait surcoupé son petit sur le RC, voir le RT dans sa coupe lui échapper, c’est maintenant le RK qui change de camp à la suite d’une impasse malheureuse...et le voilà débordé :

PLI N°15: 2C,6C,17,4K

PLI N°16: 6P,DT,9A,2K
A la dame de trèfle de lui échapper à son tour...

PLI N°17: 7C,8K,20,3K

PLI N°18: VP,5K,10A,7K

L’addition s’il vous plaît ? 24 de chute. A noter qu’avec un écart séchant le RK, si on pose le petit sur le 2ème carreau le petit est également surcoupé. Mais revenons à notre pauvre attaquant : il s’est probablement mal écarté, a mal joué, s’est laissé promené par la défense par excès de confiance....De plus, quand on joue mal, la malchance s’en mêle, je pense à la malencontreuse impasse à carreau. Circonstance atténuante : la défense en arrêtant atout ne lui facilite probablement pas la tâche. Car pour terminer sur une donne plus positive : le démarrage atout ne gêne guère le preneur, surtout s’il laisse filer car le 12 d’Est va « déglinguer » le 18 en face de lui. Un retour atout serait béni du ciel . Vous allez être en main, pousser à fond les piques et cette partie sera une véritable promenade de santé . Ainsi à une table voisine, l’attaquant a gagné de 13 points avec petit au bout, il est vrai avec une défense sympathique...

Compteur des visites :